Gestion de l’environnement

Chez Produits forestiers Résolu, la performance environnementale est gérée au niveau local et fait l’objet d’une surveillance aux échelons supérieurs de l’organisation. S’appuyant sur la politique environnementale de la Société, nos coordonnateurs en environnement et nos directeurs d'usine ont la responsabilité d’assurer la conformité aux lois et règlements locaux sur le terrain, de même que de favoriser l’amélioration continue. Les directeurs en environnement du siège social collaborent étroitement avec le coordonnateur en environnement de chaque usine afin de déterminer et de gérer les enjeux les plus pertinents pour un établissement donné.

Chaque installation établit annuellement une cible de réduction de la consommation d'eau et de la perte de fibre. De plus, les établissements peuvent se fixer d'autres cibles pour résoudre des questions qui leur sont propres. Cette approche a été choisie, car elle permet de mieux tenir compte des particularités géographiques et technologiques de chaque établissement. Des indicateurs de performance clés (IPC) font l’objet d’une surveillance au niveau tant des usines que du siège social. En ce qui concerne les usines, les émissions de gaz à effet de serre (GES), la consommation d’eau, les émissions atmosphériques ainsi que la production de déchets constituent les domaines d’intervention les plus importants. Nous surveillons notre performance de près afin d’assurer l’amélioration continue à l’égard de tous nos indicateurs de performance clés et nous menons régulièrement des audits des risques environnementaux dans le cadre de notre approche proactive et préventive en matière de gestion de l’environnement. L’information relative à ces IPC est compilée, analysée et, dans certains cas, présentée à des organismes comme le Carbon Disclosure Project (CDP).

Nos usines de pâtes et de papiers, nos scieries et nos opérations forestières sont dotés de systèmes de gestion de l'environnement (SGE), dont la plupart sont certifiés selon les normes rigoureuses ISO 140011. En 2016, nous avons maintenu la certification des SGE selon la norme ISO 14001 pour les usines de pâtes et de papiers, les installations de produits du bois et les opérations forestières canadiennes déjà certifiées, à l’exception de notre scierie Produits Forestiers Mauricie (Québec), qui a été fermée temporairement pendant l’audit de renouvellement de sa certification. Nous avons aussi obtenu pour la première fois la certification ISO 14001 pour nos scieries d’Atikokan et d’Ignace, en Ontario.

Pendant l’exercice, Résolu a aussi commencé à effectuer le passage à la version 2015 de la norme ISO 14001 pour la certification des SGE de ses établissements et nous nous sommes efforcés d’assurer notre conformité aux exigences de plus en plus strictes de cette norme, dont l’application est de grande portée. Le SGE à notre usine de pâtes et de papiers de Thunder Bay (Ontario) a été l’un des premiers systèmes au Canada à obtenir la nouvelle certification selon la norme ISO 14001:2015, qui requiert une meilleure intégration avec d’autres activités commerciales et la désignation d’obligations de conformité, dont des exigences relatives aux parties prenantes, et qui met l’accent sur l’amélioration continue et le suivi de la performance.

En 2017, nous travaillerons à obtenir une certification pour notre usine de pâtes de Menominee (Michigan) et nous prévoyons effectuer une analyse d'écart pour l'obtention éventuelle de la certification ISO 14001 des SGE de nos trois installations de production de copeaux aux États-Unis et de nos deux usines de papier tissu d'Atlas Tissue.

Approche proactive en matière de prévention des incidents environnementaux

Nos employés travaillent en collaboration à tous les niveaux de l’organisation pour promouvoir une approche préventive et proactive en matière de gestion de l’environnement, notamment en élaborant et en menant des audits sur les risques environnementaux ayant pour but de déceler les cas de non-conformité ou les risques pour l'environnement avant que des incidents ne se produisent. En 2016, nous avons terminé le premier cycle de trois ans d'audits des risques pour l'environnement dans l'ensemble de nos usines de pâtes et de papiers.

Nous avons également recours à des outils de sensibilisation et de formation des employés afin de favoriser un changement de culture axé sur la prévention des incidents environnementaux, plutôt que sur la gestion réactive. Ces initiatives comprennent un système d’évaluation des risques à 360 degrés, une formation environnementale pour les superviseurs et les gestionnaires, des rencontres individuelles avec les employés et un système de signalement des incidents passé-proche basé sur notre approche efficace de gestion des incidents de santé et de sécurité.

Dans les rares cas où un incident environnemental se produit, nos établissements et nos groupes responsables de l’environnement analysent tous les rapports d'incident et plans d'action. Notre approche en matière de gestion des incidents comprend un rigoureux système de suivi qui permet de présenter des rapports efficaces, de même que des directives précises pour la communication interne d’un incident environnemental, le but étant d'assurer le partage des connaissances entre les établissements. Il faut toujours faire une enquête officielle pour que des mesures préventives efficaces puissent être mises en place.

À la fin de 2012, nos mécanismes de déclaration ont été modifiés de façon importante après que les membres de la haute direction ont demandé plus de transparence et de cohérence dans les communications sur les incidents environnementaux. En conséquence, le groupe de l’environnement a élaboré une politique qui prévoit des méthodes de déclaration et des paramètres favorisant le partage de l’information et l’amélioration continue. Pour pouvoir comparer « des pommes avec des pommes », nous classons maintenant les déversements importants (par volume) de façon uniforme d’un établissement à l’autre en nous basant sur les lois et règlements les plus sévères. Cette politique porte également sur les avis d’infraction (les documents émis par des organismes gouvernementaux pour informer les entreprises de leurs infractions et des pénalités administratives, amendes ou sanctions qui les accompagnent).

En 2016, nous avons enregistré 29 incidents environnementaux à l’échelle de la Société et nous poursuivons nos efforts en vue d’atteindre notre objectif à long terme de zéro incident. Notre cible pour 2017 est de 38 incidents ou moins.

La Société a l’obligation d’inclure dans ses états financiers de l’information sur les rejets accidentels de substances dangereuses qui sont assez importants pour poser des risques pour la santé humaine ou l’environnement ou qui pourraient avoir des conséquences sur sa responsabilité ou sa réputation. Entre 2012 et 2016, Résolu n’a enregistré aucun incident de ce type. La Société doit aussi inclure dans les états financiers qu'elle publie de l'information sur les amendes importantes liées à la non-conformité aux lois et aux règlements environnementaux, mais entre 2012 et 20162, aucune amende n'a été signalée.

 5.4.1_FR.jpg

Le transfert des connaissances et le partage des pratiques exemplaires après un incident environnemental ont transformé radicalement la façon dont les établissements de Résolu analysent les causes fondamentales et élaborent des mesures préventives. Les établissements où un incident similaire est susceptible de se produire doivent évaluer leur risque et implanter des mesures préventives qui font l’objet d’un suivi au niveau du siège social. Des conférences téléphoniques régulières et des réunions de suivi individuelles ont énormément contribué au succès de cette approche préventive et proactive, qui constitue un changement de culture fondamental pour la Société.


Ces données comprennent 17 usines de pâtes et papiers et de papiers tissus certifiées conformes à la norme ISO 14001, 16 installations de produits du bois, 1 réseau de production et de transmission hydroélectrique ainsi que 7 opérations forestières sur les 20 usines de pâtes et papiers et de papiers tissus, 22 installations de produits du bois, 1 réseau de production et de transmission hydroélectrique ainsi que 8 opérations forestières de Résolu.

Des éventualités matérielles environnementales sont présentées dans les notes de bas de page des états financiers consolidés de la Société dans son rapport annuel sur formulaire 10-K pour l’exercice clos le 31 décembre 2016. Certaines procédures supplémentaires sont également présentées sous la rubrique « Rubrique 3 – Poursuites » du formulaire 10-K.