Performance en matière de sécurité

Chez Produits forestiers Résolu, la sécurité est une valeur fondamentale. Nous sommes déterminés à devenir une « organisation ayant une culture de sécurité totale » et nous visons l’objectif de zéro incident et zéro blessure dans l’ensemble de nos établissements. Nous avons défini des rôles et des responsabilités clairs pour tout le monde, du président et chef de la direction aux employés horaires, et instauré des structures et des systèmes de gestion de la sécurité qui garantissent que tous ceux qui travaillent dans nos établissements le font en toute sécurité.

Chaque établissement a à sa disposition des documents sur la santé et la sécurité, ce qui comprend notre politique de déclaration des événements et des incidents, grâce à laquelle nous nous assurons que des statistiques complètes, uniformes et pertinentes sont compilées. Des professionnels de la santé et de la sécurité en poste dans chaque installation sont chargés d’entrer l’information sur chaque incident ou incident passé-proche, information qui est ensuite vérifiée par le personnel du siège social, puis intégrée dans un rapport mensuel soumis à l’analyse du cadre supérieur. Ce rapport renferme également des indicateurs tardifs servant à la prévention des blessures et il assure un suivi des mesures correctives prises à la suite d’un incident.

En juin 2014, Résolu a commencé à suivre l’absentéisme et les invalidités liées aux incidents survenus en milieu de travail afin de tenir un registre des absences, des mesures correctives et de toutes les modifications apportées aux postes de travail pour maintenir l’efficacité opérationnelle.

Performance en matière de sécurité pour 2016

OSHA-FR-2016

En 2016, notre taux d’incidents enregistrables OSHA (Occupational Safety and Health Administration) a été de 0,77, soit un taux inférieur à notre cible de 0,92. Selon l’American Forest & Paper Association (AF&PA), la performance de Résolu continue à figurer parmi les meilleures de près d’une trentaine de sociétés de produits forestiers nord-américaines. En 2016, notre taux d’incidents ayant entraîné une perte de temps1 a été de 0,31 et nous n’avons enregistré aucun accident mortel, ni chez les employés ni chez les entrepreneurs.

Le taux de gravité2 des blessures à l’échelle de notre entreprise, qui mesure l’incidence réelle des blessures sur la santé de nos employés, s’est établi à 26 en 2016, ce qui dépasse légèrement notre cible de 25.

Nous continuerons à tout mettre en œuvre pour réduire la gravité des blessures et le nombre d’incidents. Nous nous sommes fixé comme cible pour 2017 un taux d’incidents OSHA de 0,90 ou moins et un taux de gravité de 25 ou moins. 

Severity-FR-2016 

De plus, Résolu mesure et déclare les taux de lésion professionnelle et d’absentéisme. Le terme « lésion professionnelle » comprend toute maladie liée au milieu de travail ou due à certaines activités professionnelles, y compris le stress et l’exposition à des matières dangereuses, de même que les accidents du travail. L’absentéisme se définit par le nombre de jours manqués à l’exception des congés autorisés ou des autres absences permises. 

Absenteeism- FR- 2016 Disability_FR

Signalement des « passé-proche »

En 2016, Résolu a enregistré un ratio global de 4,0 au titre des « passé-proche » par employé (29 739 passé-proche ont été signalés), ratio qui témoigne des efforts que nous faisons pour améliorer la sensibilisation des employés et le signalement des dangers ou accidents potentiels. Dans tous nos établissements, les employés ont déployé des efforts soutenus en 2016 pour mieux repérer les dangers potentiels et gérer leur exposition au risque avant d’accomplir leurs tâches quotidiennes.

Notre objectif pour 2017 est de veiller à ce que 100 % de nos employés rémunérés à l’heure soumettent chaque année trois rapports d’incidents « passé proche » et d’inclure davantage d’information sur les ratios, la gestion et les systèmes de déclaration des « passé-proche » dans nos rapports annuels futurs.

1 On calcule le taux d’incidents ayant entraîné une perte de temps en multipliant le nombre d’incidents ayant entraîné une perte de temps par 200 000, puis en divisant le résultat obtenu par le nombre total d’heures travaillées.

2 On calcule le taux de gravité en additionnant le nombre de jours de travail perdus et le nombre de jours de travail adapté pour cause de blessure, en multipliant ce total par 200 000 heures de travail, puis en divisant le résultat obtenu par le nombre total d’heures travaillées.