Relations de travail

Des relations de travail constructives entre les syndicats et la direction sont la pierre angulaire d’une saine gestion des ressources humaines et sont donc très importantes pour les activités de Produits forestiers Résolu. Le fait d’entretenir un dialogue continu avec les dirigeants syndicaux, les représentants syndicaux locaux et les employés de chacun de nos établissements nous permet de veiller à ce que ces principales parties prenantes participent pleinement au processus et soient bien renseignées et engagées.

Nous respectons le processus de négociation collective et nous croyons que le fait d’être à l’écoute des points de vue exprimés par nos employés et de protéger leur droit à la liberté d’association est essentiel à la façon dont nous exerçons nos activités. À l’heure actuelle, nous n’exerçons aucune activité dans des pays où le droit à la liberté d’association et à la négociation collective des employés pourrait être sévèrement compromis.

Collective_FR

La diminution du nombre d’employés représentés par des conventions collectives entre 2014 et 2016 s’explique par l’attrition et les départs à la retraite.

Relations de travail en 2016

Renouveler les conventions collectives qui ont expiré, ou qui sont appelées à expirer, à nos installations de pâtes, de papiers et de produits du bois constitue un des engagements publics de Résolu qui contribuent à préserver notre compétitivité à titre d’employeur tout en assurant notre viabilité à long terme.

Au cours de la dernière année, nous avons renouvelé ou conclu un certain nombre de conventions collectives avec des syndicats représentant environ 1 300 employés travaillant principalement dans nos scieries et nos opérations forestières au Canada. Les conventions collectives qui couvrent quelque 250 employés au Canada ont expiré en 2016 ou viendront à échéance en 2017, et visent surtout une scierie et deux opérations forestières.

Délai de préavis en cas de changements opérationnels

Résolu tient à informer toutes ses parties prenantes dès que possible quand elle doit apporter des changements importants qui toucheront ses employés.

Les délais de préavis minimums pour les changements opérationnels importants sont soumis à diverses normes nationales ou locales, dont la Warn Act aux États-Unis, les dispositions de la Loi sur les normes du travail au Québec et de la Loi de 2000 sur les normes d’emploi en Ontario. D’autres conditions sont prévues par les conventions collectives qui représentent près de 65 % de nos employés et qui sont renégociées et renouvelées régulièrement par les dirigeants syndicaux et les représentants de la Société.

Régimes de retraite et autres avantages postérieurs à l'emploi

Résolu a établi de nombreux régimes de retraite à prestations déterminées contributifs ou non contributifs qui s’ajoutent aux nombreux régimes à cotisations déterminées dont bénéficient nos employés aux États-Unis et au Canada. Résolu offre également divers programmes d’assurance collective aux employés et d’autres avantages postérieurs à l'emploi aux retraités, selon les circonstances. Certains des régimes susmentionnés sont visés par des conventions collectives.

La participation aux régimes de retraite canadiens est obligatoire. En 2016, 100 % des employés admissibles participaient aux régimes obligatoires à prestations déterminées, tandis que 86 % des employés participaient aux régimes facultatifs à cotisations déterminées aux États-Unis.

Les cotisations des employés varient généralement de 0 à 8 % de leur salaire, mais elles peuvent atteindre 100 % à certains endroits jusqu’à la limite réglementaire, alors que les cotisations de l’employeur varient de 2,5 % à 10 % du salaire de l’employé, selon l’endroit et la convention collective applicable.

Le comité d’administration des régimes de retraite est chargé de l’administration quotidienne des régimes de retraite canadiens, de même que des régimes de retraite américains et des programmes américains d’assurance collective, et il s’acquitte d’autres responsabilités autres que le placement relativement à ces régimes. Le comité de placement des régimes de retraite veille au placement des actifs des régimes, ce qui comprend l’analyse, la mise à jour et l’approbation des politiques de placement, ainsi que la surveillance et l’analyse du rendement des placements.

Nous assurons le suivi des obligations, des actifs et du passif liés à nos régimes et nous en rendons compte une fois par année. La dernière évaluation se trouve dans notre formulaire 10-K 2016, qui renferme également de l’information détaillée sur les méthodes de calcul utilisées.  

En 2016, Résolu a versé des cotisations de 141 millions de dollars à ses régimes de retraite à prestations déterminées et de 21 millions de dollars à ses régimes de retraite à cotisations déterminées, tout en passant en charge un montant global de 62 millions de dollars. Nous avons aussi effectué des versements de 13 millions de dollars au titre des avantages postérieurs à l’emploi, comparativement à un crédit de 12 millions de dollars aux coûts nets des prestations de retraite pour la période.