Fibre recyclée

Produits forestiers Résolu produit environ 30 catégories de papier différentes contenant de la fibre recyclée, dont du papier tissu recyclé à 100 % fabriqué à notre usine de Hialeah, en Floride. Nous sommes également le seul producteur de pâte kraft blanchie recyclée et séchée à l’air en Amérique du Nord (Fairmont, en Virginie-Occidentale, et Menominee, au Michigan).

  • 12 % de l'approvisionnement en fibre de Résolu provient de fibre récupérée, ce qui comprend les vieux journaux, le papier de bureau trié et les vieux magazines.
  • En 2016, Résolu a utilisé 905 000 tonnes métriques de papier récupéré dans nos procédés de production, et le contenu en fibre recyclée du papier journal que nous avons produit au total s’établissait en moyenne à 17 %.

Recycled 2016_fr

Équilibre entre la fibre vierge et la fibre recyclée

En théorie, la fibre de bois peut être recyclée jusqu’à sept fois. Cependant, les fibres perdent chaque fois de leur résistance et deviennent de plus en plus courtes jusqu’à ce qu’on ne puisse plus s’en servir pour produire du papier. Il faut donc inclure une certaine quantité de fibre vierge dans le procédé de fabrication du papier.

Il faut tenir compte de plusieurs facteurs quand on détermine le mélange approprié et quand on évalue les avantages environnementaux d’un produit :

  • Les matières premières doivent idéalement être accessibles à une courte distance de l’usine afin de réduire au minimum les exigences et les émissions de combustibles fossiles associées au transport par camion ou par chemin de fer.
  • La production de catégories de papier recyclé est souvent concentrée dans les installations situées en zone urbaine ou à proximité des grands centres, donc celles qui ont facilement accès aux sources de papier récupéré, tandis que les produits ayant une forte teneur en fibre vierge sont fabriqués dans des usines situées en régions plus éloignées et moins populeuses, près de la forêt.
  • Il faut de l’eau, de l’énergie et des produits chimiques pour retirer l’encre et d’autres matières de la fibre récupérée. Le fait d’intégrer de la fibre récupérée dans des produits à blancheur supérieure, comme le papier à photocopie, accroît la perte de fibre et l’impact sur l’environnement. Cet impact est généralement moindre quand la fibre récupérée entre dans la fabrication de produits de qualité inférieure comme le papier journal ou le carton.

C’est donc le type de papier et l’usage auquel il est destiné qui dictent le mélange à employer. En général, plus le papier est de qualité, plus il faut de la fibre vierge. Le défi consiste à trouver un mélange de fibre qui permet d’obtenir les propriétés recherchées en termes de résistance, d’opacité et de blancheur tout en réduisant au minimum l’impact sur l’environnement.

Pour plus d’information sur l’utilisation efficace de la fibre récupérée dans le papier, lisez le billet publié sur notre blogue intitulé 3 importantes vérités sur le recyclage du papier.