Changements climatiques et énergie

Chez Produits forestiers Résolu, nous avons recours à des pratiques modernes pour gérer des ressources renouvelables, durables et exemptes de combustibles fossiles qui jouent un rôle important dans la lutte contre les changements climatiques. Nous respectons également notre engagement ferme en faveur du climat et des énergies vertes en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre (GES) et en optimisant l'utilisation des énergies renouvelables.

Cette demande croissante pour des produits et des procédés à faible intensité de carbone – comme la nécessité de tenir compte des réalités des changements climatiques – influence notre stratégie d’affaires et de développement durable à long terme. Nous aspirons à être une entreprise de fabrication exemplaire dotée d’un modèle d’affaires pouvant s’adapter aux aléas climatiques, c’est-à-dire une entreprise qui souscrit aux valeurs d’entreprise les plus élevées, démontre le plus grand respect pour le développement durable et se distingue par sa volonté d’être au service de nos gens et des collectivités.

Nous avons fait de la réduction des émissions de GES une des pierres angulaires de notre stratégie en matière de développement durable. L’an dernier, nous nous sommes fixés comme cible une réduction de 30 % de nos émissions absolues de GES (niveaux 1 et 2) d’ici 2025 par rapport aux niveaux de 2015, soit l’équivalent de près de 700 000 tonnes métriques de CO2 par année. À la fin de 2021, nous avions réalisé une réduction de 33,6 % des émissions absolues de GES de niveaux 1 et 2 dans l'ensemble des installations de la Société. Nos initiatives en matière de changements climatiques comprennent également une réduction de 85,6 % des émissions de niveaux 1 et 2 dans nos usines de pâte, papier et papier tissu par rapport aux niveaux de 2000. Ensemble, nos initiatives de réduction du carbone au cours des deux dernières décennies ont permis de réduire nos émissions de plus de 8,6 millions de tonnes métriques d'équivalents CO2 par année, ce qui est comparable au retrait de près de deux millions de véhicules du réseau routier.

Nous continuons à placer la barre plus haut, en augmentant les attentes à l'égard de nos propres performances. Ayant dépassé plus tôt que prévu notre cible de réduction des émissions de GES pour 2025, nous sommes en train de fixer un nouvel objectif de réduction conformément à l'initiative Science Based Targets (SBTi), ce qui va inclure des cibles de réduction de niveaux 1, 2 et 3. 

Nous sommes constamment à évaluer et à améliorer nos procédés de fabrication. Pour ce faire, nous optimisons l’efficience énergétique, nous diminuons notre consommation de combustible, de vapeur et d’électricité, nous réduisons notre empreinte carbone en optant pour des combustibles à faibles émissions, et nous misons sur l’énergie renouvelable. Pour plus d'informations sur nos projets de réduction des GES, veuillez consulter la page Web sur notre empreinte carbone. Pour en savoir plus sur nos initiatives en matière d'énergie renouvelable, veuillez consulter notre page sur l'énergie verte

Gérer notre empreinte carbone

L'engagement de Résolu en matière de transparence et de rapports annuels sur le développement durable comprend la divulgation de notre performance environnementale annuelle au CDP, un organisme sans but lucratif de renommée mondiale qui incite depuis longtemps les entreprises à pratiquer couramment la divulgation de données environnementales. En participant aux programmes du CDP, les entreprises ont l’occasion de mesurer leur progrès en matière de développement durable et de mettre en place des mesures pour améliorer leur performance. Nous faisons état de notre empreinte carbone au CDP depuis 2006; nous avons d’abord communiqué nos émissions de GES de niveaux 1 et 2, puis, en 2016, avons ajouté les émissions de niveau 3 (chaîne d’approvisionnement).

Dans le questionnaire 2021 de CDP par rapport aux changements climatiques, Résolu s’est vu attribuer un « B », ce qui la place au niveau Gestion. Le CDP accorde ce niveau aux entreprises ayant mis en œuvre des mesures d’atténuation de leurs émissions de GES. Cette note indique également que nous avons évalué les risques environnementaux liés à nos établissements et appliqué des mesures pour les gérer. Nous nous sommes engagés à participer au programme sur les changements climatiques du CDP sur une base annuelle.

Gouvernance en matière de changements climatiques

L’équipe de direction de Résolu est responsable des stratégie d’affaires et de développement durable de la Société, lesquelles sont approuvées par le conseil d’administration. Nous avons fait de la réduction des émissions de GES la pierre angulaire de notre stratégie en matière de développement durable. Les questions liées aux changements climatiques et à notre empreinte carbone font l’objet de discussions et d’analyses régulières au niveau du siège social et tous les projets de dépenses en immobilisations envisagés par la Société doivent être évalués en fonction de leur incidence sur les émissions de GES.

Le comité de l'environnement, de la santé, de la sécurité et du développement durable (ESSDD) de notre conseil d'administration assure une surveillance de la performance environnementale de la Société et donne des conseils sur notre approche en matière de changements climatiques. Le comité se réunit tous les trimestres et examine tous les engagements annuels en matière de développement durable, y compris les objectifs de réduction des émissions de GES de niveaux 1, 2 et 3. 

En outre, notre comité sur le carbone sert de mécanisme de formation et d’information pour diverses questions touchant la réglementation en matière de carbone. Présidé par notre vice-président, Environnement, Énergie et Innovation, et composé de vice-présidents et de représentants (Installations, Services juridiques, Trésor, Finance, Énergie, Approvisionnement), le comité examine l’ensemble des risques et des occasions se rapportant à notre stratégie axée sur le carbone. Les résultats obtenus par la Société sont présentés à nos hauts dirigeants et à l’équipe de direction, qui, à son tour, en fait part au comité ESSDD du conseil d’administration, ainsi qu’à l’ensemble des membres du conseil d’administration.

La responsabilité globale des risques et des possibilités au niveau des usines incombe à notre vice-président, Environnement, Énergie et Innovation, tandis que notre directeur principal, Foresterie, est responsable des risques et possibilités par rapport aux opérations forestières. Nous préconisons une approche descendante pour l’analyse des risques et possibilités, qui concernent principalement les changements apportés à la réglementation, les investissements stratégiques, l’évolution des préférences des consommateurs, la réputation et les défis liés aux conditions météorologiques.

La mise en œuvre des projets liés au carbone et à l’énergie incombe à chaque directeur d’établissement, qui collabore avec les ingénieurs de projet, les contrôleurs financiers et les coordonnateurs environnementaux. Ces derniers veillent également à ce que nos installations soient entièrement conformes aux règlements environnementaux, dont ceux relatifs aux émissions de GES.

Pour repérer les possibilités de réduction de notre empreinte carbone, nous devons absolument disposer d’un inventaire complet de nos émissions. Le groupe Environnement de Résolu, sous la supervision du vice-président, Environnement, Énergie et Innovation, consolide les données de chaque établissement en utilisant des processus de vérification pour en assurer l'exactitude. Cela nous aide à combler les lacunes mineures de nos inventaires d’émissions niveaux 1 et 2. Nous nous efforçons à repérer les émissions de nos scieries, de répartir les émissions de nos installations de cogénération et d'inclure les émissions de nos sites d'enfouissement.

Risques en matière de climat

Les facteurs climatiques et énergétiques ont une incidence directe sur la réputation de Résolu, ses responsabilités environnementales et légales, ses obligations réglementaires, ses résultats financiers et sa chaîne d’approvisionnement.

Nos activités et celles de nos fournisseurs sont tributaires des variations climatiques, qui ont des répercussions sur la productivité des forêts, la fréquence et la gravité des feux de friches, la disponibilité de l’eau, la répartition et l’abondance des espèces et la propagation de maladies ou d’épidémies d’insectes, facteurs qui, en retour, peuvent avoir un effet positif ou négatif sur la production et la disponibilité du bois. Ces dernières années, les normales saisonnières et conditions climatiques changeantes attribuables à la nature ou à l’humain ont accru l’imprévisibilité et la fréquence des catastrophes naturelles.

Les effets des conditions météorologiques et des changements climatiques à l’échelle mondiale, régionale ou locale, y compris les coûts associés à la conformité avec une réglementation en matière de changement climatique en évolution et à tout litige connexe, sont déclarés annuellement dans notre formulaire 10-K 2021.

Collaboration avec des associations représentant l’industrie

Quand Résolu s’est jointe au prestigieux programme Défenseurs du climat du Fonds mondial pour la nature® (WWF®) en novembre 2011, nous avons pris des engagements parmi les plus ambitieux de notre industrie pour réduire nos émissions de GES et attendre d'autres objectifs précis liés à notre performance environnementale. Nous nous sommes engagés à réduire de 65 % nos émissions absolues de GES (niveaux 1 et 2) par rapport à 2000 avant 2015. À la fin de 2015, nous avions atteint une réduction de 70 % et la participation de Résolu au programme a pris fin à l'expiration de l'entente de cinq ans. Pour plus d'informations sur nos projets de réduction des GES, veuillez consulter la page Web sur notre empreinte carbone.

Résolu se réjouit d’avoir l’occasion de collaborer avec d’autres pour soutenir les efforts mondiaux de réduction des émissions de carbone. En tant que membre de l’Association des produits forestiers du Canada (APFC), nous avons souscrit au Défi « 30 en 30 » des changements climatiques lancé par cette dernière. Dans le cadre de cette campagne, l’industrie canadienne des produits forestiers s’engage à retirer 30 mégatonnes de CO2 par année d’ici 2030, soit plus de 13 % de la cible totale de réduction des émissions du gouvernement du Canada. L’APFC estime qu’entre 2015 et 2018, l’industrie a augmenté ses retraits annuels nets de carbone de 8,3 mégatonnes, près du tiers de la cible du Défi « 30 en 30 ».  Aux États-Unis, nous travaillons en collaboration avec l’American Forest and Paper Association (AF&PA) pour soutenir son objectif consistant à assurer une réduction d’au moins 20 % des émissions de GES de ses membres, en termes d’intensité, par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2020. Collectivement, les membres de l’AF&PA ont dépassé la cible en atteignant une réduction de 24,1 % des émissions absolues de GES par rapport à 2005.

Adhésion à la coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone

En juillet 2016, Résolu est devenu l’un des premiers membres canadiens de la coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone (CPLC), une alliance mondiale à participation volontaire regroupant des leaders en vue de lutter contre les changements climatiques au moyen de la tarification du carbone. Résolu appuie les politiques en matière de tarification du carbone comme mécanisme de marché en vue de stimuler la concurrence, de créer des emplois, d’encourager l’innovation et d’entraîner des réductions considérables des émissions. Les processus décisionnels à nos installations tiennent déjà compte de la tarification du carbone.